Automobile Environnement

Ecologie : les SUV deuxième source de pollution

L’ONG WWF France a publié deux rapports critiquant l’impact environnemental des SUV. Ceux-ci seraient la deuxième source de pollution en France derrière le secteur aérien.

Depuis plusieurs années, les ventes de SUV décollent. Alliant confort, esthétique et sportivité, ils ont su séduire une clientèle élargie et cosmopolite. Conduisant de nombreuses marques prestigieuses, à l’instar de Porsche, Bentley ou Maserati, à se lancer avec réussite sur ce segment. Mais les critiques sont toujours aussi vives contre ces véhicules. En particulier autour des questions liées à la sécurité et à l’écologie. Une étude canadienne avait par exemple révélée en 2015 que le fait de conduire un SUV renforçait le risque de provoquer un accident mortel de 224%.

Aujourd’hui, c’est à nouveau la question écologique qui refait surface. Ceux-ci seraient donc la deuxième source de pollution en France. Les militants écologistes dénoncent ainsi “une SUVisation” du parc automobile français qui viendrait annihiler les efforts entrepris par le secteur pour freiner la pollution atmosphérique. Une tendance qui menacerait selon eux les objectifs que la France s’est fixée en matière de lutte contre le changement climatique.

WWF propose ainsi de taxer les véhicules lourds afin d’inverser la tendance. L’objectif étant de renouer avec des véhicules plus légers et de ce fait moins polluants. L’ONG souhaiterait également tirer profit de la participation de l’Etat français dans le capital des grands constructeurs pour réorienter leurs stratégies autour de véhicules plus respectueux de l’environnement.

Leave a Comment